Objectif recyclage

carbonatation recyclage granulats
  • Bâtiment,
  • Béton,
  • Recherche

La part des déchets

Comment gérer les 17 millions de tonnes de déchets béton issus de la filière BTP en France ? Matières inertes, béton de déconstruction et de démolition… Leur quantité n’a de cesse d’augmenter. Et actuellement, il existe deux façons de gérer les Granulats de Béton Recyclés (GBR) :

1 – L’enfouissement,

2 – La réutilisation dans le secteur routier en réponse à une forte demande liée au développement économique et social.

A la poursuite de l’économie circulaire

Alors, face aux défis écologiques actuels, il paraît urgent de poursuivre les recherches afin que l’économie circulaire devienne une réalité. Et, souvenez-vous, on s’en est approché avec l’apparition en 2018 du béton 100% recyclé. Mais à présent, un autre pas en avant a été franchi grâce aux toutes dernières études et analyses menées autour des GBR. Car, à l’instar du béton, ils peuvent stocker le dioxyde de carbone (CO2) !

Qu’est-ce que la re carbonatation ?

Le procédé utilisé pour cela est celui de la re carbonatation. Il s’appuie en réalité sur un processus naturel extrêmement lent qu’il ne fait qu’accélérer industriellement. Car l’avantage des granulats recyclés tient à certains de leurs composants. En effet, ceux-ci sont carbonatés plus rapidement que le béton et de façon optimale grâce au colmatage des porosités. Les travaux commencés en 2018 par FastCarb sur une durée de trois ans bénéficient du soutien du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Donc, il s’agit d’un véritable effort et d’une volonté collective : 22 partenaires, entités privées et publiques de la communauté béton. Le programme quant à lui s’articule autour de trois volets : la mise en œuvre du procédé de carbonation, la validation et l’évaluation du résultat.

D’une pierre deux coups

Les avancées en termes de carbonatation des GBR permettent de faire d’une pierre deux coups :

-La qualité et la durabilité des granulats est accrue grâce au colmatage des porosités d’origine. Donc, en aval, les matériaux de construction utilisés sont plus résistants, non poreux, imperméables et facilement recyclables. L’amélioration de ces performances est essentielle au vu des enjeux sociétaux et des qualités techniques exigées dans les constructions. Or, cela est notamment vrai en termes d’isolation, d’étanchéité et d’économies énergétiques.

-Les GBR recarbonatés permettent de réduire l’empreinte CO2 due à la production de béton. Et cela équivaut au volume de CO2 émis lors de sa production. Donc il s’agit d’un véritable coup de pouce vers une autre façon de produire et recycler les matériaux de construction. Et cela à l’heure de la réduction des impacts énergétiques, environnementaux et sanitaires.

Tous acteurs !

Alors que les recherches se poursuivent tambour battant, les études s’enrichissent mutuellement. Donc elles forment jour après jour un réseau complexe d’échanges et d’interconnexions qui prouvent à quel point tout est relié. De plus, nous sommes tous acteurs du changement. Et de nos choix en aval et amont du cycle, et ce pour notre plus grand bien et celui de la planète.

Source photo : Pexels

Chez EuroBâtiDéco nous proposons des solutions techniques pour des oeuvres uniques !

Découvrez nos solutions béton – cirédésactivédrainant et imprimé – sur notre site

et retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

@eurobatideco.beton

Eurobatideco 2021 | Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité