Pleins feux sur le ciment

eurobatideco-beton-ciment
  • Bâtiment,
  • Béton

Ciment : identités multiples

Le ciment est l’un des acteurs clé de la filière béton. Et pour cause : ce liant est essentiel à la fabrication du béton. Il en existe plusieurs sortes et il se distingue par un processus de fabrication complexe bien précis que nous vous invitons à découvrir.

Les phases de la fabrication

On peut distinguer quatre grandes phases d’élaboration du ciment :

1 – L’extraction

La première phase est celle de l’extraction du calcaire et de l’argile qui composent le ciment. Cette étape se déroule en général à proximité de la cimenterie même.

2 – La préparation de la farine crue

Cette étape rassemble plusieurs traitements visant à sécher et broyer finement les matières premières. Ainsi, le produit obtenu est semblable à de la farine, d’où l’appellation farine crue. Et le dernier maillon de cette chaîne consiste à vérifier que le cru obtenu contient les bonnes proportions nécessaires à la composition du ciment (chaux, silice, alumine, oxyde de fer).

3 –  La cuisson

Cette phase se divise en de nombreuses sous-étapes complexes dans l’objectif de garantir l’homogénéité, la durabilité, la stabilité et la composition chimique du produit obtenu, le clinker. Autant de qualités que le ciment prêtera ensuite au béton auquel il sera intégré.

4 – Le broyage

Le clinker obtenu est ensuite broyé afin d’obtenir des particules très fines. C’est à ce stade que l’on peut parler de ciment. Et c’est également à ce stade que l’on peut ajouter d’autres composants intervenant dans la qualité du produit final (cendres volantes, filler de calcaire…).

Au terme de ce processus, le ciment est prêt à être stocké dans des silos ou livré soit en vrac soit en sac pour être utilisé.

Un liant essentiel

La matière pulvérulente qu’est le ciment est additionnée d’eau pour former le lien essentiel à la fabrication du béton. C’est pour cette raison que l’on parle par défaut de liant hydraulique. Le liant une fois durci apporte résistance et stabilité, deux qualités que l’on retrouve dans la formidable durabilité du béton.

Une vaste gamme

Il existe différentes classes de ciment sur le marché, en voici quelques-unes :

Ciments Portland CEMI

Ce sont probablement les plus connus car utilisés dans les grandes œuvres en béton armé fortement sollicité.

Ciments Portland composés CEMII

Il s’agit des ciments couramment utilisés dans le bâtiment (maçonnerie, préfabriqués…).

Ciments de hauts-fourneaux CEMIII

On utilise ces ciments dans la réalisation d’œuvres en milieux extrêmes ou agressifs (eau salée, pieux, injections…).

Le ciment dans les règles de l’art

Quel que soit le type de ciment, il s’accompagne généralement de deux marquages qui en garantissent la qualité et le respect des normes.

Ainsi, le marquage CE certifie-t-il que le produit correspond aux normes fixées à l’échelle européenne. Cela s’applique notamment aux règles sanitaires et environnementales.

Le marquage NF atteste que les produits sont conformes aux normes en termes de composition, contrôle et performances.

L’une des grandes forces du ciment est sa variété qui offre un vaste choix à son utilisateur. C’est là toute la richesse de ce liant qui permet de répondre de façon parfaitement adaptée à tout type de projet et de réalisation.

Source photo : Catherine Roy via Flickr 

Chez EuroBâtiDéco nous proposons des solutions techniques pour des oeuvres uniques !

Découvrez nos solutions béton – cirédésactivédrainant et imprimé – sur notre site

et retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

@eurobatideco.beton

Eurobatideco 2021 | Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité